La fermeture de la mine d’Argyle en Australie

La fermeture de la mine d’Argyle en Australie

Après plus de 37 ans d’activité et la production de plus de 865 millions de carats de brut, la mine de diamant rose la plus célèbre au monde ferme ses portes en novembre 2020. Retour sur l’histoire du diamant de couleur d’Argyle.

L’histoire du plus gros producteur de diamant de couleur rose

Nous sommes le 02 octobre 1979, suite à la découverte de plusieurs sources de kimberlite dans la région ouest de Kimberley en Australie, des prospects s’activent afin de trouver de nouvelles sources de diamants alluviaux. C’est dans un petit ruisseau bordant le lac d’Argyle que la grande trouvaille se fera ! C’est seulement 3 ans plus tard, en 1983, que la mine commença à être exploitée commercialement par la compagnie Rio Tinto.

La mine détient un record de production de 865 millions de carats de diamants bruts minés durant ses 37 années de production et bien qu’elle ait produit beaucoup de bruts de qualité très moyenne, sa renommée s’est construite rapidement grâce à son abondance de diamants roses aux teintes rouge et pourpre. La qualité d’un diamant venant d’Argyle ainsi que sa couleur naturelle si particulière à fait la renommée de cette région du monde. Près de 90% des diamants roses du monde entier sont issus de cette dernière. Elle fut également une grande productrice de diamants fancy brown aux teintes champagne, cognac ou encore chocolat.

Lors de ces 20 dernières années, la demande ainsi que les prix du diamant rose ont fortement augmenté. Sachant que la majorité des diamants de couleur rose intense proviennent quasiment exclusivement d’Argyle, il est attendu à ce que cette augmentation du prix d’un diamant s’accentue de manière significative dans les années à venir.

Comment remplacer l’irremplaçable ?

Alors qu’aucune autre mine ne se rapproche de près ou de loin du rendement d’Argyle, le futur du diamant rose semble se trouver dans le marché d’occasion où de nombreuses opportunités seront à saisir pour les clients désireux d’acquérir ce précieux diamant de couleur. La certification du brut Argyle qui permet de tracer le diamant pur de la mine au bijou est actuellement très demandée ; cette certification permettra que la vente de ces diamants continue d’exister dans le marché tout en garantissant une réelle valeur d’investissement en sa possession pour les années à venir.

Beaucoup, dans l’industrie, espèrent qu’une des nouvelles mines actuellement en exploitation sera capable de fournir en nombre ces diamants roses tant recherchés. Certaines mines en Russie, Afrique du sud ou au Brésil en produisent actuellement mais en très faible quantité.

Aujourd’hui, le groupe Rio Tinto, détenteur de la mine, s’affaire à la reconversion des quelques 500 employés travaillant sur la mine ; la plupart, s’ils l’acceptent, seront envoyés sur d’autres sites à travers le monde. Un grand challenge attend la compagnie cette fois-ci sur le plan environnemental, car elle est et sera responsable de l’ensemble du site sur les années à venir. Le bruit court que cette immense cavité pourrait être réhabilitée en espace naturel pour la préservation des rhinocéros notamment.

Quelques chiffres sur la mine d’exploitation de diamant

– 37 : le nombre d’années d’exploitation de la mine

– 875 millions : le nombre de carats minés sur l’ensemble de l’exploitation de la mine

– 90% : le pourcentage de diamants roses au niveau mondial produits par la mine

– 500% : l’augmentation sur les 20 dernières années du prix des diamants roses Argyle

Mine D'Argyle

 

TO TOP
Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner