Actualité : De Beers annonce une baisse générale de ses ventes et une suppression de plus de 300 postes

Actualité : De Beers annonce une baisse générale de ses ventes et une suppression de plus de 300 postes

En 2023, les prix de la De Beers (premier producteur mondiale) ont chuté en raison d’une surproduction de ses diamants brutes résultant à une surabondance sur le marché qui ont pesé sur la demande.

Leur indices ont baissé de 6%, avec une diminution de 19% des volumes de ventes passant à 27,4 millions de carats avec une baisse de 25% du prix de vente moyen à 147 dollars par carat.

La société n’a pas publié son chiffre d’affaires annuel complet, mais les ventes de brutes ont diminué de 36% pour atteindre 3,63 milliards de dollars, selon les rapports de vente de De Beers pour 2023.

Au quatrième trimestre, le volume des ventes a chuté de 63% par rapport à l’année précédente pour atteindre 2,7 millions de carats, tandis que la production a diminué de 3% à 7,9 millions de carats.

De Beers a signalé des pertes au cours du deuxième semestre 2023 en raison des résultats de vente modérés. Bien qu’il y ait eu une certaine amélioration en 2024, les perspectives de croissance économique restent incertaines et il faudra peut-être un certain temps avant que la demande de diamants bruts ne se rétablisse complètement.

A ce titre l’unité d’Anglo American va supprimer 152 emplois à sa mine de Venetia et 214 autres postes dans ses autres mines en Afrique du Sud, a annoncé le syndicat. Anglo American a déclaré mardi qu’elle prévoit de vendre bon nombre de ses unités et mines dans le cadre d’une refonte stratégique majeure pour faire face à la crise des matières premières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TO TOP
Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner